Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Promouvoir la culture des Masqués vénitiens au Pays Basque et en Nouvelle Aquitaine. Organisation de Féeries et Parades vénitiennes.Réalisation de costumes et masques vénitiens. Toutes les photographies sont protégées par copyright JGB - VCBA 2013-2014-2015-2016-2017. Sauf indication contraire.

24 Nov

Quoi de neuf à Venise ?

Publié par VCBA  - Catégories :  #Carnaval, #carnaval, #costumes, #Costumes Masques Côte Basque Aquitaine

Cela fait certes peu de bruit en dehors des frontières de la Cité des Doges, mais de nombreux problèmes l’agitent et interpellent la population résidente.

Depuis quelques mois maintenant, le Conseil Municipal et son maire, Giorgio Orsoni ont été contraints de démissionner suite au scandale du MOSE (la digue censée protéger la ville des fortes marées) où tout semble-t-il fut affaire de pots de vins et d’argent détourné. La justice s’est saisie de tout cela et a procédé à de nombreuses mises en examen.

Dans l’urgence, le président du Conseil italien (premier ministre) Matteo Renzi a nommé un commissaire spécial chargé d’administrer la cité et de prendre toutes décisions utiles jusqu’à ce que de nouvelles élections viennent épurer le monde politique. Il se nomme Vittorio Zappalorto.

Charger de sauver Venise des dangers qui la menacent, le commissaire spécial prends des décisions, qui sont donc sans appel. Selon certains habitants, c’est une sorte de dictature...

A ce jour, le super commissaire n’a rien décidé contre les marchands ambulants qui vendent des contrefaçons jusque devant les boutiques de luxe, et entravent la circulation sur les ponts de Venise. ll n’a rien décidé à propos du passage des grands paquebots de croisières dans le bassin de San Marco, malgré les injonctions de la Cour de Justice Européenne qui a récemment condamné le gouvernement italien à ce sujet. Il ne s’est pas prononcé sur le percement du canal Conforta censé amener les paquebots de croisière par une nouvelle route jusqu’à Venise, un projet vivement critiqué par les écologistes et une grande partie de la population.

Non, ce qui le préoccupe actuellement ce sont les valises à roulettes des touristes... Elles font du bruit, dégradent ponts et pavés selon lui. A partir de mai 2015, elles seront interdites et les contrevenants risquent des amendes allant jusqu’à 500 euro. Seuls seront autorisés les chariots ou trolley à roues à pneus gonflés.

Seuls les résidents seraient exemptés et donc pourraient continuer à utiliser poussettes, landaus et caddies pour leurs courses...

Cette décision est raillée par la population qui pense avec raison que les navires de croisières et les bateaux à moteur font bien plus de bruit et de dégâts.

Cette décision obligerait les touristes à porter leurs valises ou à ne venir à Venise que pour la journée en dormant à l’extérieur de la cité. Déjà, certains hôtels reçoivent des annulations pour des séjours prévus après mai 2015...

De fait, selon la presse italienne, tout à commencé avec la mise en cause technique de la construction du pont de la Constitution qui relie la Place Roma à la gare Santa Lucia. Il a déjà coûté une fortune en entretien, car ses marches de verre sont régulièrement endommagées par les roulettes des touristes, qui sont pratiquement les seuls à l’emprunter. Comme la conception du pont fait l’objet d’une enquête judiciaire, tenter de faire porter la faute sur les touristes est une option facile pour l’État italien.

Moralité, si cette décision d’interdiction est maintenue, ce sera sans doute la dernière fois que nous irons au Carnaval de Venise, car avec nos lourds costumes, porter des valises serait quasi mission impossible!

En outre, cette décision va encourager les porteurs illégaux qui sont déjà légion aux abords de la gare.

Ajoutons que parmi les autres idées de Zappalorto, il y aurait l’interdiction des talons aiguille dans toute la cité.

A noter qu’un Mouvement dit du 25 avril (en référence à la Fête nationale italienne, choisie pour commémorer la libération de l’Italie, le 25 avril 1945) est parti en guerre contre les vrais dangers qui menacent Venise.

Son dernier coup d’éclat fut à la Fenice, lors de la première représentation de Simon Boccanegra, l’Opéra de Verdi, le 22 novembre, lorsqu’ils ont fait pleuvoir des tracts sur la salle où se trouvait tout le gratin vénitien, y compris certains acteurs de l’affaire du Mose.

Leurs revendications :

  • Stop aux nouveaux hôtels dans Venise. Et à la place des logements pour les habitants.
  • Des maisons, des écoles et un air pur.
  • Des aides pour ceux qui travaillent et vivent dans la lagune.
  • La lutte contre la pollution et les ordures sauvages.
  • La limitation de la taille des navires admis dans la lagune.
  • L’arrêt du projet de canal Conforta.
  • Que les taxes de séjour soient réellement affectées aux besoins et services locaux.
  • Qu’un référendum permette de redéfinir les limites communales face aux intérêts divergents de Venise et Mestre.

Voilà pour le point à ce jour. Nous ne manquerons pas de vous informer de l’évolution des choses au travers de la presse italienne et de nos amis vénitiens.

Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.
Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.
Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.

Photographies prises en juillet 2014 par le Comité VCBA à Venise.

Commenter cet article

Walter 10/12/2014 17:17

c'est très bien d'avoir signalé tout cela aux personnes qui aiment Venise et se désolent d'année en année de voir se dégrader l'ambiance, partout, et notamment contre les costumés. Si on continue à les contraindre et à les empécher de venir dans le bonheur et la joie, ils ne viendront plus, et le carnaval cessera. Il est donc temps d'en profiter encore tant qu'il existe, même dans les conditions actuelles qui sont très différentes de ce qui existait il y a une dizaine d'années,(en espérant que les actuels décideurs prendront les mesures raisonnables et prioritaires, réellement, qui s'imposent; surtout vis-à-vis des gros bateaux, qui mettent en péril les quais, et tout l'équilibre de Venise, préservé pendant des siècles avant que l'argent ne pollue tout ! )

À propos

Promouvoir la culture des Masqués vénitiens au Pays Basque et en Nouvelle Aquitaine. Organisation de Féeries et Parades vénitiennes.Réalisation de costumes et masques vénitiens. Toutes les photographies sont protégées par copyright JGB - VCBA 2013-2014-2015-2016-2017. Sauf indication contraire.